Arbres de la Forêt, vous connaissez mon âme

 

Toute notre vie nous traversons des forêts… Faussement accueillante, lieu d’initiation, la forêt est une confrontation avec la mort, le mal et le surnaturel. C’est le lieu de rencontre avec soi-même, il faut accepter de s’y perdre pour mieux s’y retrouver. Elle est le reflet de notre âme, du chaos primitif de l’homme. Elle est son propre monde; on doit la dompter pour en sortir grandi.

L’enfant doit y affronter ses peurs, l’angoisse du changement, de la séparation, le renoncement à son enfance et son innocence. Une véritable quête initiatrice, fondatrice de notre identité, s’engage, où l’on devient soi-même.